Que ce soit dans la sphère personnelle ou dans le cadre professionnel, il arrive que l’on ait parfois une tendance à procrastiner, n’est-ce pas ? À nous éparpiller, à éprouver des difficultés à tenir nos engagements.

Pourtant, même s’il existe de nombreuses qualités à cultiver pour nous réaliser et nous épanouir, il n’y en a qu’une qui permet d’atteindre ce succès durable : l’autodiscipline.

Mais que regroupe-t-elle ? Quels exercices suivre pour y parvenir ?

 

Qu’est-ce que l’autodiscipline ?

 

Loin de cette injonction à laquelle on peut penser en lisant le mot « discipline », l’autodiscipline ou discipline dirigée envers soi est davantage une manifestation extérieure de votre force intérieure.

Qu’est-ce que l’autodiscipline ?En effet, grâce à cette pratique, vos choix sont délibérés, vous n’êtes plus dirigé par des émotions diverses et parasites, ni par l’influence des autres ou des circonstances et encore moins par vos mauvaises habitudes.

L’autodiscipline est cette compétence commune qu’ont toutes les personnes qui atteignent le succès, quel que soit leur domaine d’expertise. Elle est essentielle pour vous améliorer.

Si vous parvenez à vous autodiscipliner, vous allez pouvoir prendre des risques, voir votre estime de vous-même augmenter, mais aussi pouvoir influencer de manière positive sans vous rendre compte sur la vie de votre entourage tout en continuant d’atteindre vos objectifs.

 

Les étapes et qualités pour vous autodiscipliner

 

Essentielle pour votre épanouissement, l’autodiscipline est aussi une compétence qui est difficile à maitriser et à mettre en œuvre.

Toutefois, à partir d’exercices réguliers et de qualités optimistes, il est tout à fait possible de rendre cet état permanent.

Avec de l’autodiscipline, vous allez garder en mémoire vos priorités, conserver votre sens de l’organisation et être, au final, heureux.

 

1. Vous devez avoir une puissante motivation

Il est impossible de vous autodiscipliner si vous ne le voulez pas de tout votre être.

Vous avez envie de vous remettre au sport ? De manger plus équilibré ? D’arrêter de fumer ? D’atteindre tel objectif dans votre carrière ?

L’envie ne suffit pas, il vous faut un moteur plus puissant : la motivation.

Plus vous aurez de raisons à attacher à votre motivation, plus vous aurez l’énergie suffisante pour faire grandir votre autodiscipline.

 

2. Vous devez vous engager pleinement

Avoir de bonnes raisons pour adopter un nouveau comportement et réussir ne suffisent pas. Il est indispensable que vous vous engagiez pleinement vers la réalisation de vos objectifs.

Et comment s’engager pleinement ? En étant responsables de vos actions.

Vous devez vous engager pleinementAssumez pleinement toutes vos actions, vos échecs comme vos réussites.

Ne rejetez pas la faute sur les autres.

Apprenez de vos erreurs pour corriger le tir et faire mieux, encore et encore.

S’engager pleinement, c’est savoir surmonter les épreuves, les défis, les difficultés.

C’est aussi faire en sorte que rien ni personne d’autre ne vienne vous perturber sur votre voie vers l’accomplissement de vos objectifs.

 

3. Vous devez limiter vos distractions

Cela semble évident a priori, mais pour vous autodiscipliner, vous devez éloigner toutes les sources de distraction et mettre en place un nouveau comportement, de nouvelles habitudes.

Éteignez votre téléphone portable, déconnectez-vous des réseaux sociaux pendant un temps précis, ne vous entourez pas de personnes toxiques.

En somme, savoir s’éloigner des mauvaises influences permet de rester focalisé sur vos objectifs.

shares