Toute aventure entrepreneuriale impose une certaine dose d’optimisme, d’inconscience même pour certains. Dès lors, il n’est pas naturel de se projeter dans un possible échec, surtout quand on lance un projet.

Mais lorsque tout s’écroule, comment rebondir ? Quelles attitudes adopter pour repartir du bon pied ?

 

Transformer l’échec

 

Savoir rebondir après un échec en entreprise est un processus qui peut prendre du temps.

L’important, pour repartir comme il faut, est de ne pas perdre de temps et de chercher à analyser cet échec pour le transformer en une force motrice.

Et si votre échec n’était qu’une étape vers votre succès futur ?

Transformer l’échecEn effet, on estime que près de 45 % des entrepreneurs qui ont connu un échec dans leur entreprise créent une nouvelle entité dans les 2 ans qui suivent ce moment fatidique.

Ils ont su transformer leur échec en une valeur ajoutée.

Contrairement à la culture américaine, la culture française rend souvent l’échec préjudiciable.

On est rapidement considéré comme un loser alors qu’ailleurs, cet échec reste relatif puisqu’il s’inscrit dans une expérience utile pour avancer.

Savoir reconsidérer votre échec et savoir que vous n’êtes pas seul à vivre ce moment sont des étapes essentielles pour créer les étincelles de ce rebond entrepreneurial.

 

2 réflexes à adopter pour rebondir

 

1. Redevenir audacieux

Devenir entrepreneur ne se fait pas en un jour et, à l’instar d’un sportif de haut niveau, on ne devient pas un champion du monde du premier coup.

On le devient parce qu’on échoue, parce que ne craint pas nos erreurs et surtout parce qu’on sait les analyser par la suite.

Il est important de ne jamais abandonner votre droit à l’erreur.

réflexes à adopter pour rebondir : Redevenir audacieuxPourquoi ? Parce que vous allez perdre votre capacité à apprendre de nouvelles choses et ne plus avancer dans votre vie personnelle et professionnelle.

Il faut oser, redevenir audacieux en sachant que l’on peut se tromper voire échouer.

Être entrepreneur, c’est avoir beaucoup de qualités, parmi lesquelles la capacité d’écoute, l’audace, la détermination, la capacité à se projeter dans l’avenir, la capacité à assumer des risques, à s’adapter à des retournements de situation, à être résilient.

 

2. Assumer ses choix

Quand un projet entrepreneurial échoue, vous êtes à même d’être confronté à 3 traumatismes :

  • Un traumatisme personnel : vous vous demandez pourquoi cela n’a pas fonctionné ;
  • Un traumatisme financier : vous devez trouver le moyen d’honorer vos engagements ;
  • Un traumatisme social : qu’allez-vous faire demain ? Qu’allez-vous devenir ?

Mais, ce qui distingue un entrepreneur qui sait rebondir d’un autre, c’est qu’il dispose toujours d’un plan B, il sait qu’en se lançant dans un projet, il peut échouer à tout instant.

Dès lors, il assume pleinement ses choix.

réflexes à adopter pour rebondir : Assumer ses choixMême si votre entourage ne voit que l’échec de votre aventure entrepreneuriale, vous ne devez pas oublier que cela est une expérience comme une autre qu’elle participe à façonner ce que vous êtes et ce que vous allez faire ensuite.

Tandis que les autres s’interrogent sur votre échec, vous êtes déjà rendu à l’étape suivante : assumer l’échec et analyser le pourquoi pour remonter en selle.

Tout changement est douloureux, et cela l’est davantage quand on est entrepreneur, car on s’est engagé entièrement et parfois personnellement.

Néanmoins, transformer ceci en une expérience et une énergie positive va vous aider à rebondir plutôt deux fois qu’une.

shares