Savez-vous que vous êtes capable de gérer votre stress et la pression quotidienne ? Que vous pouvez mettre fin aux pensées négatives et limitantes pour vivre dans un état d’état plus serein et positif ?

Comment ? Grâce à l’optimisme. Une récente étude provenant de l’Université Concordia a établi une connexion entre l’optimisme et la réponse biologique au stress.

 

Gérer le stress et la pression : Le secret du cortisol

Les personnes optimistes seraient plus capables de gérer le stress que les personnes de nature pessimiste.

L’étude réalisée par des chercheurs canadiens a permis de comprendre la façon dont nous réagissons face à une situation de stress.

Cette étude a montré que le cortisol — que l’on surnomme l’hormone du stress — demeure plus stable chez une personnalité positive.

Chaque niveau de stress a été comparé avec le taux moyen de stress. C’est cette comparaison qui a permis de brosser un portrait concret de la gestion du stress, car chacun s’habitue au niveau de stress qu’il ressent tous les jours.

En conclusion, l’étude démontre clairement que les pessimistes ont tendance à afficher un taux de cortisol plus élevé, donc un niveau de stress de référence plus fort que les optimistes. L’étude démontre aussi que les pessimistes éprouvent plus de difficulté à réguler leur système lors de situations stressantes.

Pour les personnes optimistes, l’augmentation du taux de cortisol demeurerait raisonnable, ce qui montrerait scientifiquement qu’ils sont plus protégés en situation de stress.

À noter qu’un taux de cortisol régulier et stable permet de conserver un meilleur taux de cholestérol et un système immunitaire plus résistant.

 

3 clés pour devenir optimistes

En prenant conscience de cet état de fait physiologique, vous pouvez par conséquent intervenir sur le processus de réaction de votre cerveau en cas de situation stressante.

Pour cela, il vous suffit de modifier votre état d’esprit et de vous concentrer sur les aspects positifs de votre vie.

Corrigez vos pensées négatives

En raison de notre tendance naturelle à être pessimiste, notre esprit semble souvent préoccupé par la présence de pensées négatives.

Il faut apprendre à les identifier pour pouvoir les stopper afin qu’elles ne provoquent plus de stress dans votre quotidien.

Les exemples de ces pensées négatives ont nombreuses, cela peut aller de la généralisation abusive, aux conclusions insensées jusqu’à l’auto-évaluation injuste.

Dialoguez avec vous-même

Si vous ressentez souvent de l’inquiétude ou si vous pensez souvent de manière négative, une manière de vous aider à arrêter simplement votre esprit à réagir de cette façon est de vous parler à vous-même.

Posez-vous vraiment les questions qu’il faut : « dois-je réagir à cette situation de manière négative ou est-ce je peux trouver une issue favorable ? », « est-ce que j’ai une véritable preuve de cette situation stressante ou est-ce moi qui me fais des films ? », « est-ce raisonnable de s’isoler simplement parce que quelqu’un n’apprécie pas mon travail ? », « suis-je réaliste ou est-ce que je laisse mon imagination prendre le dessus ? »

Apprenez à rire

Dès que vous en avez l’occasion, riez pour tout et pour n’importe quoi.

Apprenez à rire de vous-même, cela va vous aider à vous débarrasser du stress et à envoyer des signaux positifs à votre cerveau.

 

shares