La démotivation au travail est une sorte de syndrome d’épuisement professionnel. Il peut vous frapper à tout moment pour des raisons diverses comme le fait d’effectuer la même tâche depuis des années, d’avoir des relations peu épanouissantes avec votre hiérarchie ou parce que l’organisation ne vous convient pas ou encore parce que le salaire n’est pas à la hauteur de vos espoirs.

Toutefois, il importe de surmonter cette démotivation pour votre bonheur, pour votre stabilité émotionnelle et votre réussite professionnelle.

Comment faire ? Je vous propose différentes techniques à mettre en place pour retrouver votre motivation sur votre lieu de travail.

 

Les facteurs de démotivation au travail

 

De nombreuses situations peuvent interférer et perturber votre situation au travail, entrainant une démotivation et un non-épanouissement au sein de l’entreprise dans laquelle vous travaillez.

De récentes études ont mis en exergue 3 facteurs responsables de la démotivation au travail :

  • Les relations avec votre hiérarchie et/ou vos collègues
  • Le travail réalisé : le type de missions, la performance, le manque de reconnaissance
  • Les conditions de travail : question de la rémunération, les horaires de travail, l’espace de travail en lui-même.

Ces facteurs permettent à tout salarié d’être satisfait et motivé dans son travail.

 

Comment repérer les signes de démotivation ?

 

Certains indices laissent supposer que la démotivation est proche ou sur le point d’arriver.

Alors, avant qu’il ne soit trop tard, voici les indications qui peuvent vous mettre la puce à l’oreille :

  • Votre productivité baisse soudainement
  • Vous vous repliez sur vous-même, vous ne vous impliquez pas dans l’équipe
  • Vous manquez d’initiatives alors que vous êtes habituellement autonome
  • Vous êtes souvent en retard, vous multipliez les pauses
  • Vous avez un comportement plus agressif, vous revendiquez davantage.

Ces signes sont des alertes à prendre en compte.

 

3 techniques pour lutter contre la démotivation au travail

 

1.Travailler différemment

Il importe d’intégrer de nouvelles formes de travail afin de modifier l’état d’esprit de vos collaborateurs et salariés.

En effet, la routine est souvent le déclencheur de la démotivation en milieu professionnel. En règle générale, près de 50 % des salariés estiment que leur entreprise manque de sens de l’innovation et près de 43 % estiment qu’ils ne sont pas poussés à tester de nouvelles idées.

Pourquoi ne pas essayer le télétravail, même pour une journée tous les 15 jours par exemple ? Si votre travail le permet, rien ne vous oblige à rester attablé au même bureau.

De même, le coworking est très en vogue actuellement et vous permet de travailler avec d’autres personnes, dans d’autres ambiances tout en gardant votre rythme habituel.

 

2. Renforcer la cohésion

Pour conserver une motivation au travail, surtout quand vous travaillez en équipe, il est essentiel que chacun se sente engagé et participe activement à l’action commune.

Proposez des challenges réguliers, intégrez la notion de gamification dans le quotidien.

Vous pouvez être certain que l’ambiance s’en ressentira rapidement et positivement.

 

3.Laisser vos collaborateurs s’exprimer

Pour que tout le monde garde sa motivation au travail, chacun doit pouvoir s’exprimer librement.

N’hésitez pas à faire un bilan des tâches, à identifier les compétences et les talents non exploités. Pourquoi ne pas faire un bilan de compétences avec vos collaborateurs ou débriefer de temps à autre pour voir où ils se situent.

Ensuite, mettez en place des actions comme des formations pour apporter une nouvelle dynamique constructive. Il est essentiel que chacun se rappelle du sens qu’il donne à son travail pour conserver toute sa motivation.

shares