Et si vous boostiez vos équipes ? Si vous dopiez votre management grâce à la science ? En effet, l’arrivée des neurosciences bouleverse les codes du management puisque la communication autant que le marketing peuvent profiter de cet apport incroyable.

 

Comprendre les neurosciences

 

Même sans avoir des études de médecine, rassurez-vous, vous pouvez améliorer votre management grâce aux neurosciences.

Dans les années 60, les neurosciences s’intéressaient particulièrement au système nerveux. Puis elles ont évolué vers une coopération avec d’autres branches comme la biologie, la médecine, l’informatique, les maths ou encore la cybernétique.

Aujourd’hui, le domaine d’extension des neurosciences est beaucoup plus vaste puisqu’on reconnaît leur apport dans les champs variés tels que l’économie, le marketing, la communication et le management.

Ces sciences d’un nouveau genre permettent, grâce à une observation de notre cerveau en action, de mieux comprendre les processus mis en œuvre dans nos comportements, dans nos habitudes, dans nos motivations, mais aussi dans notre propension à l’adaptation au changement.

 

Une analyse de notre cerveau

 

Et si nous possédions tous en nous les clés pour gagner en efficacité ? Pour accroître le bien-être au travail ? Pour mieux résister au changement et augmenter notre motivation ?

C’est le pari des neurosciences qui amènent un nouvel éclairage sur notre fonctionnement cérébral.

En effet, notre cerveau est ce formidable outil dont on semble avoir exploré une infime partie.

Composé de 3 zones essentielles (cerveau reptilien qui gère nos besoins basiques, cerveau limbique qui gère nos émotions et le cortex qui est le siège de nos pensées), le cerveau prend toutes nos décisions à partir d’un stimulus externe (une émotion, un ressenti, un fait, une réflexion).

Dès que l’on comprend cela, il est difficile de faire abstraction de la dimension affective dans le management.

Pour gagner en efficacité, notre cerveau a besoin d’émotions, d’intelligence positive et de gratitude afin de nourrir sa motivation.

En appliquant les neurosciences au management, on met en place un environnement qui favorise l’épanouissement de notre cerveau.

Non seulement la communication verbale est essentielle, mais il faut aussi savoir captiver les gens, leur faire confiance et les écouter avec empathie pour répondre à leurs besoins.

L’apport des neurosciences en management

 

1. Elles dopent la motivation

Grâce à la PNL, on améliore nettement notre communication.

Au lieu d’utiliser des phrases négatives, on parle de manière positive et optimiste, de manière à montrer à notre interlocuteur ce qu’il a à gagner plutôt que ce qu’il a à perdre.

Les neurosciences permettent d’apprendre des techniques de renforcement cognitif, faire des exercices de reformulation tout en bénéficiant d’un feedback positif et constructif.

 

2. Elles boostent la performance individuelle

En fusionnant le management et les neurosciences, l’objectif est de gagner en efficience et en épanouissement personnel au quotidien.

Des entreprises comme Google proposent déjà des salles de repos pour davantage régénérer le cerveau que de se reposer en silence.

Les neurosciences montrent qu’un cerveau est plus alerte le matin, qu’il est capable de prendre des décisions importantes plus facilement durant cette plage horaire que l’après-midi.

Tous ces détails participent à doper la performance individuelle.

En appliquant les neurosciences en management, on découvre que la plasticité de notre cerveau est immense, que ce dernier apprend tout au long de notre vie, qu’il se développe et s’organise au fur et à mesure des apprentissages.

shares