Contrairement à ce que l’on peut penser, il n’existe pas une seule manière de penser le monde. Vous, comme tout à chacun, pouvez voir le monde comme vous l’entendez, et si possible de manière positive et optimiste.

Comment ? Grâce à la psychologie positive. Loin d’être une simple psychologie béate du bonheur, cette manière de considérer notre monde a de nombreux bienfaits sur notre santé et sur notre réussite.

 

Qu’est-ce que la psychologie positive ?

 

En comparant des milliers d’études psychologiques en lien avec la dépression, l’anxiété et diverses maladies mentales, la psychologie positive est une science du bonheur qui se fonde sur des méthodes et des techniques s’intéressant à la joie, au bien-être et au bonheur.

C’est une sorte de psychologie de prévention, car elle suggère une attitude réaliste et toutefois positive en toute circonstance. Les objectifs de la psychologie positive sont divers :

  • Étudier les émotions positives
  • Développer des outils qui favorisent l’épanouissement et l’harmonie de chacun.

 

Développer une attitude positive

 

Notre cerveau possède des capacités insoupçonnées, voire illimitées.

C’est précisément le point sur lequel repose la psychologie positive, car elle cherche à optimiser le potentiel humain et à faire émerger ce qu’il y a de meilleur chez chacun.

En cultivant des attitudes positives comme la bienveillance, l’altruisme, la gratitude, l’émerveillement, la curiosité intellectuelle, le bien-être corporel, l’acceptation de la réalité et l’ouverture sur le monde, nous prenons conscience de nos forces et de nos capacités.

Grâce à des techniques dites de méditation de pleine conscience (« mindfulness »), nous pouvons augmenter notre niveau de satisfaction et de bonheur.

 

Techniques et conseils pour appliquer la psychologie positive

 

1. S’inspirer de pensées positives

Votre cerveau est comme une éponge. Si vous le nourrissez correctement et lui donnez une certaine direction, il vous fournira toute l’énergie nécessaire pour voir le monde autrement.

Développez votre propre aptitude à la pensée positive en lisant des livres et des citations inspirantes.

Certaines vont peut-être provoquer une émotion, vous inciter à avancer, à réfléchir, à prendre du recul, à être plus enthousiaste.

 

2. Se rendre compte de l’ambiance actuelle

Utiliser la psychologie positive, ce n’est pas rester béat devant le monde et croire que « tout est beau, tout est magnifique ».

C’est aussi prendre conscience de la réalité de notre monde et de découvrir qu’il existe une grande part faite au pessimisme dans notre environnement.

Il suffit de regarder la télé, de lire les nouvelles sur Internet pour voir que le pessimiste fait parler/vendre.

Décidez de prendre une autre voie, faites le choix de vivre et de vous entourer de personnes dans un environnement plus positif.

 

3. Apprécier ce que l’on a

Cela paraît évident à première vue, mais dans le monde dans lequel nous vivons, nous voulons toujours plus, n’est-ce pas ?

Notamment à cause des médias qui vous poussent à ne jamais vous satisfaire de ce que vous avez, sans oublier qu’ils véhiculent cette tendance au pessimisme en mettant en avant de situations négatives, des personnes qui se plaignent ou qui ont peur.

Éloignez-vous de ce qui peut susciter peur, angoisse, stress, révolte pendant quelque temps et appréciez ce que vous avez : une famille, des amis, des collègues, mais aussi une maison ou un appartement qui vous ressemble, la possibilité de vous promener où vous voulez.

Découvrez les petits détails de votre quotidien et appréciez-les à leur juste valeur.

Vous verrez que, naturellement, vous commencerez à voir le bon côté de chaque chose, de chaque personne, de chaque situation.

shares